Provya

Sécurité et téléphonie

Articles & Tutoriaux  -  Liens & Actualités

[Asterisk] Les commandes utiles pour Asterisk

icon 24/06/2015

En cas de problème sur Asterisk, il est pratique de connaître les commandes de base à utiliser pour établir un premier diagnostique.

Nous présentons ici les principales commandes utiles et les explications pour bien les comprendre.



Connexion à la console Asterisk

Nous partons du principe que le service Asterisk tourne en tâche de fond sur nos serveurs.

Pour se connecter à la console Asterisk, la commande est la suivante :
root@asterisk1:~# asterisk -rvvv

Une fois connecté à la console, pour connaître la liste des commandes disponibles il suffit de saisir « ? ».



Lister tous les comptes SIP

Pour lister toutes les entités SIP, c'est-à-dire tous les téléphones et les trunks SIP, la commande est la suivante :
asterisk*CLI> sip show peers

Cette commande précise notamment le username SIP, l'adresse IP associée, l'état de l'entité et le ping SIP.

Le résultat de la commande ressemble à ceci :
Name/username      Host              Dyn   Forcerport        Comedia           ACL         Port        Status            Description
1001/s             Unspecified       D     Yes               Yes                           11475       UNKNOW            
1002/s             192.168.11.1      D     Yes               No                A           1024        OK (29 ms)            
1003/s             192.168.11.2      D     Yes               No                            5060        OK (14 ms)            
3 sip peers [Monitored: 2 online, 1 offline Unmonitored: 0 online, 0 offline]

La lecture du résultat de la commande est la suivante :
  • Le poste « 1001 » n'est pas enregistré sur le serveur Asterisk :
  • Son adresse IP n'est pas connue : elle vaut « Unspecified »
  • Son état est à « UNKNOW »
  • Le poste « 1002 » est bien enregistré sur le serveur Asterisk :
  • Son état est à « OK »
  • Son adresse IP est 192.168.11.1
  • Sa latence SIP est de « 29ms »
  • Le poste « 1003 » est bien enregistré sur le serveur Asterisk :
  • Son état est à « OK »
  • Son adresse IP est 192.168.11.2
  • Sa latence SIP est de « 14ms »

La commande nous renseigne aussi sur le fait qu'il y a 3 comptes SIP de créés sur le serveur Asterisk, dont 2 qui sont connectés et 1 qui ne l'est pas.



Détailler les paramètres d'un compte SIP

La commande suivante permet de lister les paramètres détaillés d'un compte SIP :
asterisk*CLI> sip show peer 1001



Voir les communications en cours

Pour visualiser les communications en cours :
asterisk*CLI> core show channels

Le résultat de la commande ressemble à ceci :
Channel              Location   State   Application(Data)
SIP/1001-00009867  s@user:36  Up      Dial(SIP/1002,15,hHtT)
SIP/1002-00009876  (None)     Up      AppDial((Outgoing Line))
2 active channels
1 active call
4012 calls processed

La lecture du résultat est la suivante :
  • Les postes « 1001 » et « 1002 » sont en communication (l'un avec l'autre)
  • C'est le poste « 1001 » qui appelle l'autre poste (la dernière application lancée étant « Dial(SIP/1002,15,hHtT) » qui se traduit par « appeler le poste SIP 1002, laisser sonner 15 secondes avant de passer à l'étape suivante du dialplan s'il ne décroche pas »).
  • On observe qu'il y a 1 appel en cours (1001 vers 1002) et qu'il y a eu 4012 appels passés depuis que le service Asterisk est démarré.



Connaître le détail d'une communication en cours
Pour connaître le détail d'une communication en cours, la commande est la suivante :
asterisk*CLI> core show channel SIP/1001-00009867

Le résultat de cette commande est très verbeux. Plusieurs parties peuvent nous intéresser.
Les lignes suivantes nous renseigne sur le codec utilisé :
NativeFormats: (alaw)
WriteFormat: alaw
ReadFormat: alaw

Les variables CDR nous renseigne notamment sur la durée de l'appel (peut être très utile pour détecter les appels fantômes, c'est-à-dire mal raccrochés) :
level 1: start=2015-06-09 15:44:26
level 1: answer=2015-06-09 15:44:47
level 1: duration=774
level 1: billsec=753



Observer la perte de paquets sur une communication

La commande suivante est utile pour s'assurer qu'il n'y a pas de pertes de paquets RTP (c'est-à-dire de paquets audios) lors d'une communication :
asterisk*CLI> sip show channelstats

Le résultat est de la forme suivante :
Peer             Call ID      Duration Recv: Pack  Lost       (     %) Jitter Send: Pack  Lost       (     %) Jitter
192.168.11.1     4d67bf4946f           0000002619  0000000000 ( 0.00%) 0.0000 0000002626  0000000000 ( 0.00%) 0.0001
192.168.11.2     3560b15a896  00:02:22 0000007095  0000000000 ( 0.00%) 0.0000 0000007096  0000000000 ( 0.00%) 0.0001
192.168.10.1     2f10b98f723  00:43:18 0000000129K 0000000001 ( 0.00%) 0.0000 0000000129K 0000000003 ( 0.00%) 0.0000
3 active SIP channels

La lecture du résultat est la suivante :
  • Il n'y a pas de perte de paquets sur ces appels concernant les peer SIP 1001 et 1002 (que ce soit pour les paquets reçus (Recv Pack Lost) comme pour les paquets émis (Send Pack Lost))
  • Le peer 1003 rencontre très peu de perte de paquets (quantité totalement négligeable)
  • La variation de la latence (Jitter) est faible : cela signifie que la qualité du lien réseau est stable.



Saisir les commandes Asterisk directement depuis le SHELL Linux

Il est à noter que l'ensemble des commandes présentées peuvent être saisies directement depuis un shell Linux de la manière suivante :
root@asterisk1:~# asterisk -rx 'ma commande Asterisk'

Cette possibilité s'avère particulièrement utile pour combiner le résultat d'une commande Asterisk avec d'autres commandes SHELL.
Par exemple, pour lister tous les postes SIP connectés depuis un site dont le sous-réseau est 192.168.11.x :

root@asterisk1:~# asterisk -rx 'sip show peers' | grep 192.168.11.

Exemple de résultat :
1002/s             192.168.11.1      D     Yes               No                A           1024        OK (29 ms)            
1003/s             192.168.11.2      D     Yes               No                            5060        OK (14 ms)  

Seuls les postes 1002 et 1003 ressortent.



Dans un prochain article, nous aborderons les clés de lecture nécessaires à l'analyse des fichiers de log Asterisk.



Pour aller plus loin

[Asterisk] Connaître son nombre d'appels simultanés


Vous avez aimé cet article ? Vous cherchez un support professionnel ? Alors contactez-nous.

Nouveau : découvrez nos firewall Gbps full-SSD pour pfSense 2.4+

   

store.provya.fr

icon Tags de l'article :

5 commentaires

sana - 05/01/2016 à 22:10:05

Merci beaucoup pour ces infos et je te souhaite bonne chance avec ce blog et bonne continuation.

@répondre #lien

patrick - 20/01/2017 à 11:56:13

Top cette page d'aide, utile et efficace, bravo  !

@répondre #lien

angelo - 30/04/2017 à 12:37:31

très bon merci beaucoup

@répondre #lien

john - 26/04/2018 à 20:30:24

Salut les gens, je voulais savoir comment appeler un téléphone ip depuis son serveur asterisk, ou encore appeler un téléphone ip depuis un autre téléphone ip

@répondre #lien

icon Flux RSS des commentaires de cet article