Provya

Sécurité et téléphonie

Sommaire des articles  -  Liens & Actualités  -  Firewall pour pfSense

Avec pfSense Plus, l'avenir de pfSense ne sera pas (que) open-source

icon 09/02/2021

Netgate, l'éditeur du logiciel pfSense a annoncé en janvier 2021 de grands changements dans le cycle de développement du logiciel pfSense avec l'arrivée d'un nouveau logiciel : "pfSense Plus".

pfSense Plus sera une version propriétaire et plus évoluée de pfSense.

Dans cet article nous faisons le point sur cette annonce et ses conséquences.

Logo pfSense Plus




pfSense, pfSense CE, pfSense FE, etc : commençons par quelques précisions liminaires

Il nous paraît important de commencer par bien préciser les termes que nous employons.

pfSense est une marque déposée par la société Netgate. Cette marque est déposée et protégée internationalement.

Autour de cette marque, deux logiciels sont proposés :

pfSense Community Edition (également appelé pfSense CE) qui désigne le logiciel open-source pfSense en tant que tel. Aussi, lorsque nous parlons de "pfSense" pour désigner le logiciel, ceci est un abus de langage : pour être très précis, nous devrions parler de "pfSense CE".
Cet abus de langage est communément répandu pour deux raisons : à l'origine, le terme pfSense désignait le logiciel et la marque (jusqu'au rachat par Netgate en 2014) ; et l'éditeur communique très majoritaire sur le terme "pfSense software" pour parler du logiciel pfSense CE.

pfSense Factory Edition (également appelé pfSense FE) qui désigne un logiciel propriétaire que l'on retrouve sur les firewall commercialisés par Netgate et chez des fournisseurs de solutions de cloud (Cloud Service Provider - CSP) comme AWS ou Azure.

Aussi, il faut bien avoir en tête que lorsque vous achetez des firewall Netgate ou que vous installez pfSense via le marketplace d'AWS ou d'Azure, vous n'utilisez en aucun cas un logiciel open-source : vous utilisez le logiciel propriétaire pfSense FE.



pfSense CE et pfSense FE : quelles différences ?

Les principales caractéristiques de pfSense FE, par rapport à pfSense CE, sont les suivantes :

  • pfSense FE n'est pas open-source ;
  • pfSense FE supporte les firewall Netgate qui tourne sur des architectures ARM ;
  • pfSense FE est proposée sur les marketplace d'AWS et d'Azure ;
  • pfSense FE propose des options de configurations spécifiques aux ports switch des firewall Netgate (la plupart des firewall Netgate ne dispose pas de ports réseaux indépendants, mais de ports switch : cela leur permet d'offrir une plus grande densité de ports réseaux pour un coût plus faible, mais au prix d'une performance plus limitée).

Les autres fonctionnalités que l'on trouve sous pfSense CE ou pfSense FE sont exactement les mêmes. Ce sont donc des logiciels très proches.



pfSense Plus, qu'est-ce que c'est ?

En février 2021, le logiciel propriétaire pfSense Factory Edition sera renommé pfSense Plus.

À partir de cette date, les logiciel pfSense CE et pfSense Plus vont diverger.

Netgate va procéder à une ré-écriture d'une grande partie du code-source de pfSense Plus afin de le rendre plus lisible, plus sécurisé et plus facilement maintenable.
Il s'agit là d'un des reproches majeurs formulés à l'encore de pfSense : un code-source à la qualité inégale et pas suffisamment structuré.

Ensuite, pfSense Plus incorporera rapidement de nouvelles fonctionnalités très demandées, comme par exemple :

  • Une refonte complète de l'interface graphique (plus sécurisée)
  • Un tableau de bord plus moderne et efficace
  • Des outils de statistiques et de reporting avancés
  • La prise en charge des normes sans-fil 802.11ac (Wi-Fi 5) et 802.11ax (Wi-Fi 6)
  • Le support du mode Zero Touch Provisioning pour des déploiements facilités

La roadmap détaillée de développement sera précisée prochainement par Netgate.

Autre élément important, pfSense Plus sera publié selon un rythme beaucoup plus régulier que pfSense CE. Il y a aura 3 versions majeures par an : janvier, mai et septembre.

C'est également là un des reproches formulés à l'encore de pfSense : un rythme de mise à jour trop irrégulier et ne respectant pas les cycles de versions de FreeBSD.
Par exemple, la dernière version stable de pfSense à ce jour est la version 2.4.5-RELEASE-p1 qui repose sur FreeBSD 11.3. Or, FreeBSD 11.3 est arrivé en fin de vie le 30/09/2020 et n'est donc plus maintenu depuis plusieurs mois déjà !

Le nommage des versions de pfSense Plus se fera selon le format AA.MM (année sur deux chiffres, mois sur deux chiffres). La première version de pfSense Plus, qui devrait sortir en février 2021, sera donc la version 21.02.

Dernier élément important : pfSense Plus sera dans un premier temps proposé uniquement pour les firewall Netgate, puis sur les instances de cloud partenaire, et enfin (d'ici la fin de l'année 2021) pour tous, installable sur tous matériels.



Quel sera le prix de pfSense Plus ?

Ces informations n'ont pas encore été communiquées par Netgate.

Ce que l'on sait pour le moment, c'est que l'utilisation de pfSense Plus pour un usage non-commercial (usage personnel, labo de tests, etc.) sera gratuite.

Pour les usages commerciaux, la grille de prix n'a pas encore été communiquée. Elle le sera dans le courant du mois de juin 2021.

À titre de comparaison, les tarifs de tnsr (logiciel propriétaire de Netgate pour des réseaux de + 40 Gbps) démarrent à 400 dollars / an. On peut donc, a priori, s'attendre à un tarif similaire ou inférieur pour pfSense Plus.



pfSense Plus marque-t-il la fin de pfSense CE ?

Le message délivré par Netgate est très clair : la priorité de développement est donnée à pfSense Plus. La plupart des améliorations qui seront apportées à pfSense Plus ne seront pas directement reversées à pfSense.

Cependant, les développements concernant des éléments communs aux deux versions de pfSense seront bien évidemment reversés vers pfSense CE ; comme par exemple les contributions à FreeBSD ou à packet filter.
Il faut garder en tête que Netgate est, depuis des années, et restera, un gros contributeur à de nombreux projets open-source.

pfSense CE continuera à être maintenu.
Le rythme de développement continuera comme aujourd'hui : c'est-à-dire qu'une nouvelle version sortira quand elle sera prête !

Beaucoup de monde avait déjà constaté que le rythme de développement de pfSense CE avait énormément ralenti. Il faut visiblement s'attendre à ce qu'il soit peut-être encore plus faible.

Ainsi, les corrections de bugs, les mises à jour de sécurité ou les améliorations apportées aux briques open-source utilisées dans pfSense CE continueront à être proposées. En revanche, il ne faut pas s'attendre à l'ajout de nouvelles fonctionnalités importantes. Ces nouvelles fonctionnalités seront réservées prioritairement (voire quasi-uniquement ?) à pfSense Plus.

Vraisemblablement, pfSense CE va continuer à être maintenu mais ne va plus vraiment évoluer.



pfSense Plus, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Les deux !

C'est une bonne nouvelle car :
Ces annonces permettent de clarifier la stratégie de développement de Netgate concernant pfSense.
Tout le monde avait constaté un ralentissement du rythme de développement et des mises à jour. Il était donc nécessaire de clarifier le projet industriel porté par Netgate. C'est chose faite.

Netgate annonce un rythme de développement soutenu de pfSense Plus, la refonte d'une partie du code source (qui en a bien besoin...) et l'ajout de nouvelles fonctionnalités très attendues.
Si les tarifs annuels proposés sont raisonnables et que le côté "logiciel propriétaire" n'est pas un point de blocage pour vous, alors pfSense Plus être une très bonne solution.

Enfin, cette solution reste gratuite d'utilisation pour un usage non-commercial.

Mais c'est également une mauvaise nouvelle car :
Les annonces faites sont très claires : le développement sera prioritairement (quasi-exclusivement ?) sur pfSense Plus. Il n'y aura aucun rythme de développement nouveau pour pfSense CE.

Aucune nouvelle fonctionnalité n'est annoncée pour pfSense CE, hormis les corrections de bugs, mises à jour de sécurité et les mises à jour des briques open-source utilisées dans pfSense CE.

Il ne faut pas se voiler la face : ces annonces augure très visiblement la fin à petit feu de la version open-source de pfSense.



Que faire ? Quelles solutions envisagées ?

Notre première réponse est surtout de ne pas se précipiter !

pfSense CE 2.5.0 va sortir très prochainement (en février 2021). Il s'agit d'une version majeure qui apportera son lot de nouveautés. Wireguard sera notamment intégré à pfSense 2.5.0.

Il n'y a donc pas d'urgence à migrer. pfSense reste un bon logiciel, robuste, stable et sécurisé. Au cours des prochaines années il continuera d'être maintenu, mais évoluera très peu.

Nous attendons de voir l'offre tarifaire associée à pfSense Plus. Nous ne rejetons pas, a priori, cette solution. Les fonctionnalités et le rythme de développement annoncés pour pfSense Plus attirent notre curiosité.
Nous attendons les annonces complémentaires de Netgate sur le sujet.

Il est à noter que Netgate annonce que la compatibilité de migration de pfSense CE vers pfSense Plus sera maintenue. Il sera ainsi possible de migrer facilement de pfSense CE vers pfSense Plus à l'avenir.

Enfin, il est possible de se tourner vers OPNsense qui est un fork de pfSense né fin 2014, début 2015.
OPNsense bénéficie d'un code-source qui a été en très grande partie réécrit (+ 90 %), sécurisé, épuré et simplifié. L'interface graphique d'OPNsense est moderne et vraiment bien pensée.

OPNsense bénéficie d'un rythme de mise à jour important et régulier : deux mises à jour majeures par an, ainsi que des mises à jour additionnelles mineures dès que nécessaire.

Au cours de ses premières années, OPNsense souffrait de bugs trop nombreux pour en faire un bon firewall utilisable en production. Depuis, le logiciel a grandement gagné en maturité et en stabilité. Il s'agit donc sûrement de la solution idéale vers laquelle se tourner à l'avenir.

Nous sommes curieux de savoir si nous allons assister à une migration massive des utilisateurs de pfSense vers OPNsense ?

Wait & see.


Vous pouvez retrouver toutes les informations détaillées concernant pfSense Plus sur le blog de Netgate (en anglais) :




Et vous, que pensez-vous des annonces liées à la sortie de pfSense Plus ?



Pour aller plus loin

Tous nos articles classés par thème
Voir un article au hasard


Vous avez aimé cet article ? Vous cherchez du matériel de qualité ? Alors contactez-nous.


Découvrez nos firewall SSD pour pfSense, assemblés en France, compatibles AES-NI


           

store.provya.fr

icon Tags de l'article :

2 commentaires

jmguilbert - 17/02/2021 à 16:17:18

Bonjour
Et merci pour cet article très pédagogique et bien écrit.
Surtout pour des "amateurs" comme moi mais néanmoins utilisateur de Pfsense CE.
Une question subsidiaire: existe t-il une définition de l'appellation "utilisation non-commerciale".
Je m'explique: nous utilisons Pfsense en tête d'un réseau de desserte Internet en zone blanche ADSL (techno wifi) géré par une association. Les utilisateurs du réseau paie une cotisation semestrielle et nous ne faisons pas de "bénéfices". Juste une trésorerie de roulement.
Qu'en serait-il pour nous d'après vous ?
Bien cordialement. JMG.

@répondre #lien

Guillaume - 18/02/2021 à 15:54:50

@jmguilbert :
Bonjour,

Merci pour votre message.

Vous posez une très bonne question. Dans le cas de tnsr (le "grand frère" de pfSense Plus), la version gratuite pour un usage non-commercial s'appelle "home+lab" et correspond à deux cas exclusifs : usage personnel pour chez soi (home) ou usage de test (lab).

Il est d'ailleurs à noter que la version "home+lab" de tnsr ne peut pas être mise à jour : il faut faire une installation complète de la version supérieure et importer sa configuration. Ce qui est plutôt fastidieux à l'usage...

Il est fort probable que ce soit le même principe pour pfSense Plus, pour un usage non-commercial.

Cordialement,

Guillaume
--
Provya

@répondre #lien

icon Flux RSS des commentaires de cet article